Pour la 2ème année consécutive, le club de Saint Pair-Bricqueville (Manche) proposait un tournoi Hardbat le lendemain de son traditionnel tournoi national « mousse », organisé à la Cité des Sports de Granville. 21 joueurs participaient aux 3 séries proposées : « - de 1200 points FFTT », « Doubles » et « Open ». Une série « Open » relevée, puisqu'on notait, entre autres, la présence du joueur local Jean-Michel Carquin (N° 1 du Classement Hardbat Français), de Yohan Lecomte (N° 2), de Franck Bousignière (N° 18), d'un autre Saint-Pairais, Vincent Bures (N° 25), ainsi que de Romain Gonot, non classé en hardbat mais N° 851 FFTT. De plus, tout le monde espérait une finale entre les 2 premiers du classement, car Yohan Lecomte n'étant qu'à 1 point du leader, une victoire lui offrirait cette place de N° 1 français qui n'avait connu jusqu'alors qu'un seul joueur.

Pas de surprise dans les poules, si ce n'est la 2ème place de Franck Bousignière, battu dans la dernière partie par Romain Gonot. Dans les 1/4 de finale, là aussi pas de grosse surprise, même si Franck Bousignière perdait son match contre la tête de série N° 4 Vincent Bures, proche de lui au classement. Les 1/2 finales opposeraient donc, d'un côté Yohan Lecomte à Romain Gonot, et de l'autre les 2 joueurs saint-pairais Jean-Michel Carquin et Vincent Bures.

Comme on pouvait s'y attendre, Yohan Lecomte remportait son match face à un adversaire manquant encore d'expérience en hardbat, mais qui réussissait là son 1er tournoi avec cette 1/2 finale. Le résultat de la 2ème 1/2 finale était quant à lui moins évident, les 2 joueurs se connaissant bien et s'entraînant régulièrement ensemble en hardbat. Jean-Michel Carquin savait qu'il devait rentrer dans le match dès le début et se méfier des excellents services de Vincent Bures. Après un départ plutôt équilibré, Jean-Michel Carquin prenait alors l'ascendant sur son adversaire et remportait la 1ère manche, puis la 2ème dans la foulée. Il rejoignait donc Yohan Lecomte dans cette confrontation que tout le monde attendait, et qui désignerait le prochain N° 1 du Classement Hardbat Français.

Dès le début de la 1ère manche, Yohan Lecomte décidait d'imposer son jeu à son opposant, en jouant tout en vitesse et en puissance, et il prenait rapidement l'avantage. Jean-Michel Carquin laissait alors passer l'orage, puis arrivait à enfermer son adversaire dans son revers afin de l'empêcher d'attaquer. Celui-ci devait donc forcer son jeu en pivot pour en sortir, et commençait à accumuler les fautes. Le N° 1 français revenait alors au score, et finissait par remporter la 1ère manche 21/19.

Dans la 2ème manche, c'est Jean-Michel Carquin qui prenait l'initiative dès le départ sans laisser l'occasion à Yohan Lecomte d'imposer son jeu, débordant celui-ci dès que possible, notamment en contre et en retour de service. L'outsider tentait alors de reprendre le cours du jeu en jouant le plus possible en pivot, mais sans succès, et finalement, Jean-Michel Carquin remportait cette 2ème manche, et le titre de cette série « Open », confortant du même coup sa place de leader au Classement Hardbat Français.


Les finalistes de la série Open : Yohan Lecomte et Jean-Michel Carquin

En finale de la série « Doubles », on retrouvait à nouveau les 2 premiers du classement français opposés l'un à l'autre, Jean-Michel Carquin associé à Vincent Bures, et Yohan Lecomte associé à Franck Bousignière. C'est la paire locale qui s'imposait face aux Picards.


Les vainqueurs de la série Doubles

Dans la série « - de 1200 points FFTT », comme l'année dernière, c'est votre serviteur qui s'inclinait en finale, cette fois-ci face au jeune Luc Lemaître.


Les finalistes de la série - de 1200 points

Le dernier Classement Hardbat Français

(Photos : source)

طراحی سایتخرید سرور مجازیپارتیشن دوجدارهپارتیشنپارتیشن دوجدارهجراحی بینیکاشت مولیپوماتیک