De notre envoyé spécial à Granville, Jacques Canuet (président du club de Saint Pair Bricqueville, organisateur du tournoi) :

Vendredi (9 mai 2014), le tennis de table avait laissé la place au hardbat (le tennis de table des années 1930/1960). Avec plus de 60 inscriptions pour une quarantaine de joueurs, « nous ne pouvons être que satisfaits d’autant plus que le hardbat, dans la région, est encore méconnu. Les règles appliquées sont celles d’autrefois avec deux manches gagnantes de 21 points ». Pour chaque tournoi, les joueurs ont disputé au minimum 5 matchs par tableau. Innovation même avec un tournoi de doubles. Quelques fines raquettes, venues de Bretagne et de la région parisienne avaient même effectué le déplacement. Dans le tableau moins de 1200 points, Philippe Durel, le local, est venu à bout de Francis Leibenguth de Chilly Mazarin, président national du hardbat . Le tableau Open, en l’absence de Jean Michel Carquin, parti aux championnats du monde vétérans en Nouvelle Zélande, a vu une belle empoignade et la facile victoire de Vincent Bures de Saint Pair Bricqueville face à Clément Maubert de Cabourg. En doubles, succès de la paire Clément Maubert et Manuel Desfresnes de Verson. Nous remercions les joueurs pour leur présence.

Prochain tournoi de hardbat le 9 août 2014 à Saint Pair sur mer.

 

Pour lire l'article sur le blog du club de Saint Pair Bricqueville et surtout voir les photos, cliquez ici.

 

Le podium de la série Doubles.

En rouge, Vincent Bures, également vainqueur de la série Open (source)

 

Sous l'impulsion de Jean-Pierre Voltzenlogel, bien connu dans le tennis de table alsacien, mais aussi au niveau national à la FSGT (Fédération Sportive et Gymnique du Travail), cette dernière a décidé de proposer une série Hardbat lors de ses prochains Championnats de France Vétérans de Tennis de Table qui se dérouleront les 25 et 26 octobre prochains à Strasbourg, au Centre Sportif de l'Esplanade rue Louvois. Le résultat des inscriptions est au-delà des espérances de cette fédération affinitaire qui fête cette années ses 80 ans. Je reprends ici des extraits du mail que m'a envoyé Jean-Pierre :

"La série se déroulera (sans donner lieu à un titre fédéral pour le moment... c'est un test) le Samedi après-midi après les autres séries et avant les doubles du Dimanche matin.

Il s'agit d'un tableau avec des poules de 4 (en principe)

Nous avons 180 inscrits pour ces championnats et 112 inscrits dans la série HARDBAT dont 39 alsaciens (sur 79)... J'en suis le premier étonné.... Nous allons jouer sur 30 tables.

Je le répète c'est pour nous une innovation (sur mon impulsion) à l'occasion des 80 ans de la F.S.G.T. (nous présentons le HARDBAT comme le Ping d'antan... On peut imaginer que l'on jouait ainsi il y a 80 ans). Si c'est un succès et en fonction des "réactions par la suite" nous pérenniserons peut-être la série dans nos futurs championnats de France et pourquoi pas un titre de CHAMPION DE FRANCE DE HARDBAT F.S.G.T..."

A noter que cette compétition de hardbat est la 2ème en France à voir un nombre d'inscriptions supérieur à la centaine, après le Tournoi des Culs Salés de Guérande. Cela en fait également l'un des plus gros tournois d'Europe de hardbat, après Guérande et Sandershausen (Allemagne).

Jean-Pierre Voltzenlogel est également l'instigateur de la série Hardbat du tournoi annuel du CDTT 67 de la FSGT, qui regroupe à chaque fois entre 80 et 100 % des participants au tournoi !

 

La Direction Nationale Collégiale de la FSGT lors d'un hommage à Auguste Delaune à

Saint Denis (93). Jean-Pierre Voltzenlogel est le 2ème à droite par rapport au monument

(source : Facebook)

طراحی سایتخرید سرور مجازیپارتیشن دوجدارهپارتیشنپارتیشن دوجدارهجراحی بینیکاشت مولیپوماتیک